Fréquences - L’activation par le 9


Fréquences - L’activation par le 9







Les ronds dans l’eau avait figuré le développement d’un réseau de connections sur un plan vibratoire

Cortex cérébral
Dendrites



c’est-à-dire d’oscillations dans une même bande de fréquences




Synapses



Le processus en 3D correspondait à la formation d’une sphère …

… en évolution constante



La réalité est multidimensionnelle,

Couches atmosphériques

... !



composée de plans vibratoires qui s’étagent depuis les milliardièmes de seconde des niveaux atomiques aux éons des plans stellaires.



Terre - Soleil … / … Soleil - Canis Majoris de la constellation du Grand Chien



Le déploiement de l’impulsion originelle – l’onde née de notre goutte d’eau – la confronte à l’inertie de son environnement c’est-à-dire à sa pression.



Chaque plan est ainsi soumis à 2 types de pressions, l’une émanant du centre, l’autre du milieu extérieur. Plusieurs tonnes de pression atmosphérique sur les épaules d’un être humain par exemple équilibrés par la pression interne du corps …

À nouveau la réalité visible est cette frange d’interférences entre pressions / impulsions internes et externes



L’arbre en est là aussi une représentation parfaite :

  • La pression interne nourrit les potentiels – la force contenue dans le germe – et pousse au développement
  • La pression externe structure les échanges – le germe doit intégrer une organisation en place – et canalise le processus qui trouve ainsi sa direction.

    Notre gland de chêne a déjà en lui tout son « plan de développement », sa « feuille de route ». Avec le spermatozoïde, l’œuf, ... il nous parle de compression de potentiels, à l’image d’un ressort.
    Le processus le conduit à s’ouvrir et à intégrer des réseaux d’échanges croissants et avec eux une plus grande circulation d’énergies.

    Le ressort se détend, les potentiels sont libérés.



    Chaque plan de manifestation est toujours une interface entre deux autres, l’un étant sa racine, l’autre sa direction de déploiement .
    Le 9 établit les connexions entre plans adjacents et permet les échanges entre différents niveaux de fréquences vibratoires à l’origine des processus de croissance – la libération du ressort.



    L’achèvement d’une étape est donc le commencement d’une autre.
    Ainsi un réseau d’atomes s’organise en cellules pour former un organe. Avec d’autres celui-ci constitue un être humain qui à son tour interagit avec ses semblables pour fonder une communauté. Cette dernière se déploie sur la planète qui elle-même s’imbrique dans le système solaire. Celui-ci fait partie d’un réseau d’étoiles au sein d’une galaxie etc …




    Les ronds dans l’eau illustraient le principe d’expansion par la dilatation



    La rencontre entre 2 impulsions fait apparaître un principe fondamental :


    les échanges qui s’établissent entre elles animent l’espace qui les sépare. Dans cette zone la résistance initiale du milieu – l’inertie – est de ce fait amoindrie

    La pression environnante pousse alors au rapprochement des 2 forces qui sont ainsi amenées à fusionner



En 3D, le 9 façonne ce flux d’énergies entre les différents plans en

C’est le principe de tout fluide

C’est la dynamique même de l’Univers

de l’infiniment grand …

à l’infiniment petit



La course du système solaire
Le Soleil n’est pas le centre d’un disque
mais la tête d’un cône entrainant
les planètes dans son sillage
Spirale de l’ADN



Souvenons-nous, il existe des niveaux de fréquences qui échappent à nos perceptions avec lesquels pourtant nous sommes en résonance, depuis le monde des atomes jusque dans l’immensité cosmique.


En tant que pont entre les dimensions le 9 est

la clef de l’Unité



Le champ magnétique terrestre nous en montre la dynamique

Une « étincelle de vie » se déploie,

entre en résonance avec son environnement

lui-même baigné des influx cosmiques



En termes humains c’est l’intégration des dimensions individuelle, collective et cosmique – la Trinité


Du Cosmos émanent des impulsions qui sont introduites au cœur du processus



Chaque atome est ainsi en résonance avec le Tout



La boucle est bouclée dans un cycle sans fin

Le Temps s’inscrit dans l’Un

et devient




Éternité








Notons que dans cette architecture la notion de « gravitation » est inutile :


De même qu’une bulle d’air immergée est comprimée par l’eau et forte du gaz qui la remplit,



de même la Terre évolue à la surface d’une « bulle énergétique » créée par la pression du vent solaire d’une part, et de l’autre par l’inertie de l’espace sidéral animé de vibrations plus faibles



Le principe d’analogie demeure : le phénomène est identique à la résistance faite à la propagation de l’onde née de notre goutte d’eau.


La Terre ne risque donc en aucun cas de se voir catapulter hors de son orbite …


Pour les humains, il n’y a pas « d’aimant à chair » qui les rapprocherait ou les maintiendrait sur Terre … Les deux impulsions précédentes ont fusionné sous l’effet d’une pression du milieu et non en raison d’une attraction entre elles.


La Vie, l’Univers entier pousse à l’Union selon la loi d’affinité. Il suffit de s’abandonner et d’épouser le mouvement …



À nouveau, une seule force est à l’œuvre dans l’Univers. Sa nature est électrique et a pour corollaire la force magnétique. Chaque chose trouve sa place en fonction de son niveau de fréquence vibratoire.
Un avion qui perdrait ses ailes en plein vol tomberait non pas sous l’effet d’une attraction de la Terre ou encore d’un effet toboggan dû à une courbure de l’espace-temps mais en raison de la perte de connexion avec le plan où il se trouve.

Laissons à nouveau parler le cerveau droit.


Le 9 est transformation dans l’Un. Il est passage de la densité à la légèreté et inversement. L’expansion – la montée – est un bonheur parce qu’au préalable il y a eu compression – descente.


Comme l’onde qui veut se déployer après l’impact de la goutte, la confrontation à la Résistance pose des exigences d’efficacité et donc de rigueur. C’est le principe de Conservation, propre du Féminin.
Cette confrontation est le moyen pour toute force de s’éprouver concrètement c’est-à-dire de se révéler, de se manifester – ce qui aussi source de joie.



D’autant plus que toute « plongée » dans la densité est comme un saut à l’élastique : dans la descente se créé la force de la remontée.

Chaines antiparallèles de l’ADN
L’encodage est complémentaire

et en sens contraire



C’est elle qui « aspire » les dizaines de litres de sève au sommet des arbres



c’est elle qui permettrait à un aspirant (!) au titre olympique de natation de faire … comme le saumon qui remonte sans effort un torrent de montagne - accomplissement autrement plus puissant





c’est le principe de " l’antigravitation" qui fascine tant le monde scientifique …





Inspir / Expir Pression / Détente Plongée / Remontée

Par la conjugaison de ces 2 principes, la Vie revêt l’expression libre et joyeuse du jet d’eau.

L’énergie fuse d’un plan à l’autre, tout évolue vers l’équilibre et l’harmonie avec aisance, naturel et spontanéité.





Divine splendeur des lois de la Création






Dans son essence, le 9 se révèle ainsi comme

Transcendance,

union alchimique de l’Esprit et de la Matière,

du Masculin et du Féminin




Dans la Genèse originelle de Sumer,
la Femme soutient l’Homme dans sa quête d’élévation
avec le partage de la Co-naissance





Navigation

Articles de la rubrique

  • Fréquences - L’activation par le 9